Pour qui ?

neuropsychologie pour qui ?La neuropsychologie s’adresse tant aux enfants qu’aux adolescents et aux adultes de tous âges.

 

 

 

 

 

Ci-dessous, vous trouverez une liste non-exhaustive des situations dans lesquelles vous pourriez être amené à consulter un neuropsychologue avec votre enfant/adolescent :

  • Votre enfant présente une grande maladresse (par exemple : il met ses vêtements à l’envers, il ne tient pas son crayon de manière adéquate, les coloriages et découpages sont imprécis)
  •  Il vous semble que votre enfant est assez agité, qu’il ne peut pas tenir en place
  •  Votre enfant est très impulsif, il fait tout rapidement et sans réfléchir
  •  Votre enfant présente des difficultés de concentration sur une longue période
  •  Vous avez l’impression de toujours devoir répéter la même chose à votre enfant parce qu’il oublie tout, il pose  toujours les mêmes questions
  •  Votre enfant perd sans cesse son matériel scolaire et oublie ses cahiers de devoirs
  •  Votre enfant montre des difficultés par rapport à l’organisation de son travail
  •  Votre enfant se montre plus lent que les autres pour réaliser les tâches qui lui sont demandées
  •  Votre enfant est en échec scolaire, vous vous demandez pourquoi
  •  Votre enfant parait fatigué après la réalisation d’un exercice
  •  Votre enfant s’ennuie en classe, il pose des questions de « grand », vous avez l’impression qu’il est plus mature que les enfants de son âge

Ci-dessous, vous trouverez une liste non-exhaustive des cas dans lesquels une consultation chez un neuropsychologue est recommandée chez l’adulte/la personne âgée :

  • Vous êtes inquiet parce que vous avez l’impression de tout oublier, vous avez des trous de mémoire (par exemple : vous oubliez le contenu d’un livre, d’un film vu il y a seulement quelques jours)
  •  Vous avez les idées qui fuient, vous perdez le fil des conversations
  •  Vous ne savez plus ce que vous faisiez si vous êtes interrompu pendant une tâche (par exemple : vous préparez un plat lorsque le téléphone sonne et vous oubliez la casserole sur le feu)
  •  Vous ne pouvez plus faire deux choses simultanément (par exemple : conduire en écoutant la radio, cuisiner tout en parlant à quelqu’un)
  •  Vous ressentez une fatigue lors de l’effort mental
  •  Vous oubliez pourquoi vous vous rendez dans certaines pièces
  •  Vous éprouvez des difficultés pour planifier une tâche complexe (par exemple : étapes d’une recette ou d’un bricolage)
  •  Vous avez des difficultés pour vous concentrer dans un endroit trop bruyant (par exemple : suivre une conversation lors d’un diner de famille)
  •  Votre entourage a l’impression que vous vous répétez beaucoup et que vous posez souvent les mêmes questions
  •  Vous présentez parfois des hésitations quant à la date du jour (par exemple : vous vous trompez de mois, d’année)
  • Vous éprouvez des difficultés pour effectuer certains trajets et il vous arrive de vous perdre
  •  Vous avez l’impression de ne plus reconnaitre certains visages familiers ou connus auparavant
  •  Vous vous sentez plus irritable et moins patient qu’auparavant
  •  Vous avez la sensation de ne plus savoir écrire certains mots alors que vous aviez une très bonne orthographe autrefois
  •  Vous présentez une plus grande franchise dans le discours qu’auparavant (par exemple : vous dites tout ce que vous pensez)
  •  Vous égarez sans cesse vos effets personnels
  •  Vous avez l’impression de ne plus pouvoir trouver vos mots (par exemple : vous avez toujours la sensation d’avoir le mot sur le bout de la langue)
  • Vous souffrez d’une pathologie neurologique (maladie d’Alzheimer, etc.)
  •  Vous avez été victime d’un accident de la route et devez effectuer un bilan d’expertise